Bon sang j'suis en retard!

mardi 19 juillet 2016

Le Radeau Utopique en escale à Tinténiac 19 juillet 2016


Le Radeau Utopique en escale à Tinténiac 19 juillet 2016

C'est vers 17h45 que le radeau utopique a franchi la dernière difficulté avant d'arriver au port de Tinténiac.



Arrivée sonore aux airs de batucada brésilienne qui a surpris la poule d'eau qui trouvait ombrage dans les herbes du canal.



Une conférence de presse est aussitôt organisée en présence du correspondant Ouest-France et du représentant de la lorgnette.



44 fûts en plastique (de 150 à 200 litres) soutiennent le pont en bois sur lequel est érigé un roof supportant perches mats et matériels divers.



Prévu en 4 plateformes de 4m X 4,90m, il se plie aux géographies rencontrées et évoluera au cours de son voyage et des matériaux recyclés trouvés.



La propulsion est polyvalente, la perche bien entendu, le vent quand les voiles sont hissées, parfois un cheval permet d'atteindre les 3 km/h et bien entendu la cordelle permettra à l'équipage de faire quelques exercices physique.

Mais poussez la porte et abordez UTOPIE...




Où-Topos, en aucun lieu, nul part... c'est la recherche de l'idéal et sans défaut. C'est L'homme de la Mancha où Don Quichotte s'en va pour une impossible quête

Rêver un impossible rêve 
Porter le chagrin des départs 
Brûler d'une possible fièvre 
Partir où personne ne part 







Depuis un an et demi ils se préparent pour une expédition hors du commun vers une île lointaine : l'île d'Utopie...



Ils sont 12 jeunes artistes, architectes, ingénieurs et scientifiques qui se sont mobilisés pour affronter les écluses de Rennes à Saint-Malo et découvrir l'Ile d'UTOPIE et celles des habitants des rives du Canal.




Nathan le navigateur, Mattthieu l'urbanologue,

Inès la cartographe, Mathilde la philosophe culinaire, Mano la chargée de sociologie, Simon l'anthropophage pardon l'anthropologue, Yann le sorcier médecin, Arnaud le scénographe, Karine l'Hétologue, Joaquim, le musicien, Alice le phare et la vigie, Clément l'Archiviste


Tous les jours à 19h, assistez (ou participez) à l’enregistrement radiophonique du récit de notre voyage en direct du radeau.


Les radeaux auront la possibilité d’émettre sur les ondes durant deux heures par jour dans un rayon d’environ cinq kilomètres. L’opportunité sera donnée à chacun de participer aux émissions radiodiffusées en direct. La radio utopique permettra d’établir des communications avec des zones imaginaires.


Du 25 juin au 10 juillet, nous émettrons sur la fréquence107.6 Mzh


Du 11 au 15 août, nous émettrons sur la fréquence 88.6 Mzh




LE BUREAU DE CARTOGRAPHIE IMAGINAIRE


Sur le radeau et lors des escales, le Bureau de Cartographie Imaginaire constituera un lieu de recensement, de recherche et de création cartographique. La cartographe collectera les idées – la « matière utopique » – auprès des participants. À son bureau, elle organisera ensuite cette matière afin de développer des formes cartographiques correspondantes (îlots, archipels ou continents) réinventant ainsi en miroir les territoires. Les cartes créées seront archivées afin de constituer un atlas, objet qui synthétisera toute l’exploration utopique. La carte sera perçue comme un outil constructif, un moyen, à la fois ludique et poétique, de tracer un imaginaire en mouvement.




LA TABLÉE UTOPIQUE


Nous organisons un grand buffet participatif où chacun peut faire découvrir ses recettes utopiques. Apportez vos victuailles à partager !




LA CHORALE INTERCOMMUNALE

Cet atelier de « chant polyphonique et intercommunal » a pour vocation de recueillir les chants traditionnels des territoires traversés ainsi que d’écrire un chant polyphonique intercommunal. Ces chants pourront ainsi voyager jusqu’en Utopie afin de permettre aux utopiens de découvrir notre culture. Ces chants pourront aussi être diffusés sur les ondes de la Radio Utopique et être utilisés lors du Bal Utopique.




LA VEILLEE UTOPIQUE


Le radeau devient le lieu qui manque à votre territoire. A la nuit tombante, venez écouter des textes d’Utopie et écrire aux Utopiens.




Imaginée par L'École Parallèle Imaginaire l'expédition débute en juillet 2016. Ils collecteront l'Utopie des riverains, des villes traversées, des touristes, campeurs et camping-caristes et dans un an ils reviendront restituer leur collecte.

L'UTOPIE devrait y prendre jour et se retrouver cartographier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire