Bon sang j'suis en retard!

jeudi 21 juillet 2016

Le radeau Utopique Tinténiac et Thomas More

Le radeau Utopique Tinténiac et Thomas More


De optimo rei publicae statu, deque nova insula Utopia



Chroniques d'un après-midi ordinaire en répétition


« On se trompe en pensant que la misère du peuple est une garantie de paix, car où y a-t-il plus de querelles que parmi les mendiants ? »


 
Utopus conquiert Abraxa, terre rattachée au continent, et lui donne son nom. Il humanise « une population grossière et sauvage, […] pour former un peuple qui surpasse […] tous les autres en civilisation ». Ensuite, il fait creuser un isthme et la terre d'Abraxa devient une île, l'île d'Utopie. La genèse de l'île est symbolique des intentions d'Utopus ; il a voulu en faire un lieu protégé, rebutant les voyageurs par sa difficulté d'accès. Les barrières naturelles mettent l'île à l'abri des influences extérieures


Il a figuré en bonne place parmi les précurseurs du socialisme, sur un obélisque érigé au pied du Kremlin, à Moscou, de 1918 à 2013. 
Thomas More Hans Holbein le jeune
Il est vénéré comme saint par l'Église catholique (saint Thomas More). Il a été béatifié en 1886 par le pape Léon XIII et canonisé en 1935 par le pape Pie XI.
Dans le calendrier liturgique, à partir de 1970, son culte et sa fête sont étendus à l'Église universelle par le pape Paul VI. En l'an 2000, le pape Jean-Paul II l'a fait saint patron des responsables de gouvernement et des hommes politiques




"Il existe une foule de nobles qui passent leur vie à ne rien faire , frelons nourris du labeur d'autrui , et qui , de plus , pour accroitre leurs revenus , tondent jusqu'au vif les métayers de leurs terres . Ils ne concoivent pas d'autre façon de faire des économies , prodigues pour tout le reste jusqu'à se réduire à la mendicité . Ils trainent de plus avec eux des escortes de fainéànts qui n'ont jamais appris aucun métier capable de leur donner leur pain ." Thomas Moore


photo (c) JM Bergougniou
"Ce monde entier n'est qu'une ombre fugitive donnée à l'homme pour lui faire illusion ; les sourires de la joie ; les larmes de la douleur sont des faux-semblants, qui trompeurs brillent, et trompeurs s'écoulent. Il n'est rien de vrai que le ciel !" Thomas More


photo (c) JM Bergougniou
"Allons, allons, dit le père de Tom, à ton âge, il n'y a plus d'excuse à jouer ainsi les débauchés. Il est temps, mon garçon, que tu songes à prendre femme! - - Ah, père, c'est bien vrai. A qui vais-je donc prendre sa femme?"  Thomas More


photo (c) JM Bergougniou

Malheur au pays où l'avarice et les affections privées siègent sur le banc des magistrats. Thomas Moore
photo (c) JM Bergougniou



"Le coeur le plus sensible à la beauté des fleurs est toujours le premier blessé par les épines." Thomas More



photo (c) JM Bergougniou

photo (c) JM Bergougniou


"Quoique le nom de notre vainqueur puisse vivre dans l'histoire, maudite soit la marche du conquérant qui foule aux pieds des coeurs nobles et libres!" Thomas More



photo (c) JM Bergougniou

L'orgueil ne mesure pas le bonheur sur le bien-être personnel, mais sur l'étendue des peines d'autrui. Thomas More



photo (c) JM Bergougniou

photo (c) JM Bergougniou

"Chacun se complait à ses propres idées, c'est la nature qui en a ainsi décidé. Le corbeau trouve ses petits charmants et la vie du jeune singe enchante ses parents " Thomas More


photo (c) JM Bergougniou

photo (c) JM Bergougniou


Sachez dire la vérité avec adresse et à propos ; et si vos efforts ne peuvent servir à effectuer le bien, qu'ils servent du moins à diminuer l'intensité du mal : car tout ne sera bon et parfait que lorsque les hommes seront eux-mêmes bons et parfaits. Et, avant cela, des siècles passeront. Thomas More

photo (c) JM Bergougniou


Les Utopiens n'oublient jamais cette règle pratique : Fuir la volupté qui empêche de jouir d'une volupté plus grande, ou qui est suivie de quelque douleur. Thomas Moore




photo (c) JM Bergougniou

photo (c) JM Bergougniou

Est-il, en effet, de plus belle richesse que de vivre joyeux et tranquille, sans inquiétude ni souci ?  Thomas More


photo (c) JM Bergougniou

photo (c) JM Bergougniou

Répondez au fou selon sa folie. Thomas More


photo (c) JM Bergougniou
Les autres peuples signent des traités, les rompent et en concluent à chaque instant de nouveaux. Les Utopiens n'en concluent avec personne. A quoi bon ? disent-ils. Est-ce que la nature ne rapproche pas suffisamment l'homme de l'homme ? Celui qui méprise les lois de la nature fera-t-il plus de cas de formules écrites ?  Thomas More
photo (c) JM Bergougniou

photo (c) JM Bergougniou

Vous cautériserez un ulcère, et vous enflammerez tous les autres ; vous guérirez un malade, et vous tuerez un homme bien-portant ; car ce que vous ajoutez à l'avoir d'un individu, vous l'ôtez à celui de son voisin.

photo (c) JM Bergougniou

photo (c) JM Bergougniou

photo (c) JM Bergougniou

La paix vaut bien qu'on s'occupe d'elle autant que de la guerre.

photo (c) JM Bergougniou

L'homme sage prévient le mal plutôt que d'employer les remèdes ; il évite la douleur plutôt que de recourir aux soulagements.


photo (c) JM Bergougniou


photo (c) JM Bergougniou
Les hommes ont fait des rois pour les hommes, et non pas pour les rois ; ils ont mis des chefs à leur tête pour vivre commodément à l'abri de la violence et de l'insulte ; le devoir le plus sacré du prince est de songer au bonheur du peuple avant de songer au sien ; comme un berger fidèle, il doit se dévouer pour son troupeau, et le mener dans les plus gras pâturages. Thomas More

photo (c) JM Bergougniou

photo (c) JM Bergougniou

La plupart des gens ignorent les lettres ; beaucoup les méprisent. Un barbare rejette comme abrupt tout ce qui n'est pas franchement barbare. Les demi-savants méprisent comme vulgaire tout ce qui n'abonde pas en termes oubliés. Il en est qui n'aiment que l'ancien. Les plus nombreux ne se plaisent qu'à leurs propres ouvrages. L'un est si austère qu'il n'admet aucune plaisanterie ; un autre a si peu d'esprit qu'il ne supporte aucun badinage. Il en est de si fermés à toute ironie qu'un persiflage les fait fuir, comme un homme mordu par un chien


photo (c) JM Bergougniou

photo (c) JM Bergougniou

photo (c) JM Bergougniou

Quand on ne peut pas atteindre la perfection, il faut au moins atténuer le mal. Thomas More


photo (c) JM Bergougniou

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire