Bon sang j'suis en retard!

vendredi 25 novembre 2011

Le Musée de l'Outil de Tinténiac

Le musee de l outil de Tinteniac

Le bourg de Tinténiac s'est principalement développé depuis le 16e siècle entre l'église paroissiale et la place centrale (actuellement place André Ferré), en bordure de l'ancienne grande route de Rennes à Saint-Malo. La construction du canal d'Ille-et-Rance au nord-est du village, au début du 19e siècle, puis l'ouverture de la route de la Baussaine et de la rue de la Liberté ont contribué à l'extension du noyau ancien au cours du 19e siècle puis au début du 20e siècle le long des axes principaux. La morphologie du bourg s'est fortement transformée depuis les années 1950 avec la construction successive de lotissements au sud-est, puis au nord-ouest et au sud.
le bâtiment sous la neige  2 décembre 2010
En bordure du canal d'Ille- et-Rance, dans les anciens bâtiments en bois construits dès la fin du XIXème siècle par les négociants en grains, le Musée de l'Outil et des Métiers retrace au travers d'outils et machines le travail des artisans ruraux qui, pendant des siècles, ont participé à la vie économique des bourgs et aux progrès techniques, par leur savoir-faire. 

collection JMB

Les artisans formaient les apprentis qui devenaient des compagnons, ces derniers faisaient fréquemment le tour de plusieurs patrons pour bien apprendre le métier et les méthodes de chacun, c'est ensuite qu'ils devenaient artisans, la boucle était bouclée.



Les bâtiments du Musée de l'Outil et des Métiers de Tinténiac sont divisés en plusieurs espaces.



Divers ateliers sont présentés, reconstitant l'ambiance de l'époque avec l'ensemble des outils nécessaires, les machines utilisées et les pièces réalisées à différents stades de leur fabrication.

L'atelier du charron 


Ainsi, l'atelier du bourrelier montre la couture à la main et la fabrication du collier de cheval ; pour le charron, la fabrication de la roue.

Les différents stades de la fabrication d'une roue

A partir du début du 19e siècle, la construction du canal d'Ille-et-Rance impulse un nouveau développement économique à la commune. 

Les composants de la roue


Si la production agricole est toujours importante et exportée vers les villes, le transport fluvial permet le trafic de marchandises plus lourdes, tels que les engrais et amendements ou les combustibles minéraux. 

Tonnelier et cerclier pour fabrication des fûts et barriques de cidre


Cercles de châtaigniers

Plusieurs entrepôts de marchandises sont encore conservés aux abords des quais de déchargements du Pont à l'Abbesse (entrepôts de grains et d'engrains) ; la minoterie, aujourd'hui transformée en logements, et l'ancienne tannerie connue par une photographie ancienne, illustrent la mutation industrielle de la 2e moitié du 19e siècle.

Chez le cordonnier

Ainsi, un nouveau quartier se développe autour de l'écluse du Pont à l'Abbesse, au nord-est du bourg. Plusieurs cafés et commerces y sont construits. 

Tout pour le travail du cuir


D'une manière générale, l'activité commerciale reste importante à Tinténiac jusqu'au milieu du 20e siècle, avec la présence de nombreux artisans et leurs maisons à boutique ; celle-ci se maintient, dans une moindre mesure, aujourd'hui encore et entraîne la transformation de nombres de ces commerces traditionnels.


L'enseigne du bourrelier de Tinténiac

sources :

http://www.tinteniac.fr/musee-de-l-outil-2/

Région Bretagne  le patrimoine de Bretagne

http://patrimoine.region-bretagne.fr/main.xsp

photos JM Bergougniou

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire